Fontainebleau

Fontainebleau FranceFontainebleau est le château construit pour François I au cours du XVIe siècle. Il est entouré d’une forêt magnifique. Comme étendue cette forêt est après celle d’Orléans la plus grande de France et comme beauté elle n’a pas sa pareille. Elle attire par son extrême variété ; on y rencontre des groupes de chênes altiers et puissants, des hêtres élancés, des pins aux fûts élevés et droits, semblables à des piliers de cathédrale ; de maigres broussailles, des sables presque désertiques, des landes de bruyère et des rochers dénudés. C’est la forêt qui résume toutes les autres, la forêt somptueuse et déshéritée, la forêt des légendes, la forêt enchantée : aussi attira-t-elle toujours artistes et poètes.
Vers 1849, des peintres jusqu’alors ignorés, rompant avec les traditions du paysage dit historique, partirent vers la forêt magique, afin de travailler en plein air, au sein même de la nature vivifiante. En tête de ces hardis rénovateurs se trouvait le grand peintre de la vie rustique François Millet, puis Corot, Théodore Rousseau, le paysagiste Decamps, Jules Dupré et d’autres pour qui la forêt fut la grande inspiratrice.
Le château est digne de la forêt près de laquelle il s’élève, et son origine remonte au XIIe siècle. On raconte qu’un jour le roi Louis VII étant à la chasse dans la forêt, rencontra au bord d’une source un pauvre ermitage habité par quelques religieux. La source s’appelait Fontaine Belle eau ; elle existe toujours, oubliée cependant, auprès du château historique qui lui a pris son nom.

Ce contenu a été publié dans Les environs de Paris, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *